Octobre 2015 : le point sur les VTC

Applications mobile

Comme vous le savez peut-être, l’activité des VTC (Voiture de Tourisme avec Chauffeurs) crée la polémique depuis plusieurs mois (ou année…) notamment en France. Pourtant réglementée depuis 2009, cette profession existait déjà avant (les chauffeur de grande remise par exemple, ou les chauffeurs privés) mais s’adressait au monde des affaires, de la finance ou de la politique. Aujourd’hui, cette activité VTC est devenue plus populaire, s’adresse à tous et rentre en choc frontal avec les taxis traditionnels ; pourquoi ?

Cet article « Wikipédia » vous permettra de découvrir l’activité VTC si vous ne connaissez pas du tout.

Les applications mobiles VTC

De façon générale, les applications mobiles transforment notre quotidien. Pour la mobilité, la France connaît notamment l’exemple Blablacar mais tout le monde aura également entendu parlé d’Uber Pop ces derniers mois. Avec une application VTC, il est possible de commander une voiture très facilement, à prix imbattable et tout en étant géolocalisé ; ceci explique le grand succès de ces applis ainsi que le report d’une partie de la demande initialement utilisatrice des taxis. L’État a pourtant réglementé l’activité VTC pour éviter que les services instantanés de ces applis puissent transformer les VTC professionnels en taxis. Comme l’explique cet article du 23/09/2015 de RFI (Radio France Internationale), le souci réside actuellement sur le contrôle des VTC

L’économie du partage : Uber Pop, Heetch et autres

Cet économie du partage déjà présente dans la mobilité avec le covoiturage, traverse aussi d’autres secteurs comme l’hôtellerie ou la location de voiture. Le quotidien des individus se transforme, et ils deviennent l’espace de quelques instants « semi-professionnels » de tel ou tel activité, sans disposer d’une formation ou des compétences adéquates. En temps de crise, l’objectif récurent est d’obtenir un complément de revenus.

Le souci est à priori résolu pour la question des VTC : le conseil constitutionnel vient de trancher et confirme l’interdiction d’Uber Pop et d’autres plate-formes similaires (article de la Tribune du 25/09/2015). Certaines plate-formes continuent toutefois à proposer des services offerts par des particuliers comme le souligne cet article des Echos du 14/09/2015.

Les VTC se fédèrent de façon autonome

Nous voyons souvent dans les médias les communicants de plate-formes de mise en relation, qui représentent l’activité VTC. Un article des Échos du 24/09/2015 fait état de l’initiative de chauffeurs VTC qui créent le premier syndicat de chauffeurs VTC « Capa VTC ». Les objectifs sont multiples :  mener certains combats de façon autonome, représenter plus fidèlement la profession ou encore développer le dialogue avec les taxis.

CONTACTEZ NOUS

En nous adressant un message par ce formulaire, soyez sûr que nous vous répondrons dans les délais les plus courts.

Sending

©2019 Infinity Services VTC Bordeaux agence web à Bordeaux CréaSites Sud-Ouest - Création de site internet à Bordeaux.

Log in with your credentials

Forgot your details?